La loi du 1er juillet 2014 prévoit une procédure prud’homale spécifique en cas de prise d’acte de la rupture du contrat de travail par un salarié.

Dans ce cas, le préliminaire de la conciliation est supprimé au profit d’une saisine directe du bureau de jugement qui doit statuer dans le délai d’un mois.